Sécurité routière : des accidents qu’on aurait pu éviter

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous les automobilistes. Nous avons tendance à l’associer simplement avec la qualité de notre conduite. Nous avons de bons réflexes, nous sommes courtois au volant, respectueux du code de la route, facile d’en conclure que le sujet de la sécurité routière ne nous concerne pas.

accident-sécurité routière

Cet article est traduit d’un post paru sur l’excellent site Tyrepress vendredi 27 avril 2018.
(pour le lire en anglais, cliquez ici).

À sa lecture, on comprend rapidement qu’il n’y a pas de sécurité possible sur les routes sans prévention.

Une étude de 18 mois, par Bridgestone et Highways England

La sécurité routière est au coeur des enjeux des manufacturiers de pneus, comme Bridgestone. Dans ce projet conjoint, l’organisme chargé de la qualité des routes en Angleterre s’est adjoint l’expertise du fabricant japonais pour comprendre. Comprendre pourquoi tant d’accidents interviennent année après année, comprendre comment les éviter.

Cette étude a porté sur l’examen attentif des pneus impliqués dans les accidents de la route survenus en 2016 (defectueux et illégaux). En effet, 2016 fut une année meurtrière pour nos voisins britanniques. Plus de 30 personnes ont perdu la vie ou ont été grièvement blessées dans des accidents impliquants une défaillance des pneus.

Sécurité routière et qualité des pneus

Près de 75%  des échantillons de pneus examinés par les experts de Bridgestone présentaient des problèmes d’inflation et étaient endommagés par des débris.

Richard Leonard, responsable de la sécurité routière à Highways England, a déclaré :  » Les autoroutes de l’Angleterre sont les plus sûres au monde, mais nous sommes déterminés à réduire le nombre de personnes tuées et grièvement blessées « .

« Les usagers de la route doivent jouer un plus grand rôle et prendre l’habitude de vérifier la pression des pneus et la profondeur des sculptures et de rechercher les clous et autres débris coincés dans les pneus avant de partir. Ces contrôles simples pourraient sauver des vies. »

Des statistiques qui font réagir

Si on entre dans les détails, voici les résultats obtenus sur 1035 débris de pneus.

  • 56% des pneus ont échoué en raison de la pénétration de débris routiers
  • 18% ont échoué en raison d’une mauvaise inflation
  • 8% ont échoué en raison d’un mauvais entretien du véhicule
  • 1% des pneus ont échoué en raison de défauts de fabrication
  • 1% des pneus ont échoué en raison d’une chaleur excessive
  • 16% des pneus n’ont présenté aucun problème identifiable

Les débris de pneus provenaient de voitures, de fourgonnettes, de véhicules utilitaires et de motos, le sous-gonflage des pneus étant un facteur commun, de même que la mauvaise maintenance des véhicules, qui représentaient 26% de l’ensemble de l’échantillon.

Si l’on considère que 32 personnes ont été tuées ou gravement blessées dans des accidents de la route survenus en 2016 en raison de «pneus illégaux, défectueux ou sous-gonflés», Bridgestone et Highways England concluent que de simples vérifications de pneus sauvent des vies.

D’autres échantillons étaient particulièrement inquiétants, démontrant des  » réparations  » potentiellement mortelles et illégales, complètement inadaptés à toute vitesse, encore moins à 110 km/h sur les autoroutes.

La conclusion de cette étude ?

Le responsable technique de Bridgestone, Gary Powel a déclaré:   » Quelques simples vérifications de pneus peuvent sauver des vies, sans parler de réduire le risque d’une panne stressante sur une autoroute. »

« Avec des programmes d’inspection et d’entretien appropriés, de nombreuses causes de défaillance sont détectables et évitables. À la lumière de ces résultats, nous vous rappelons également tout l’intérêt des systèmes de surveillance de la pression des pneus (TPMS). »

Sécurité routière : des accidents qu’on aurait pu éviter 5.00/5
1 vote
Ne vous dégonflez pas, partagez 😉