Le « Black Friday » pour les nuls : on vous dit tout

Une fois n’est pas coutume nous ne parlerons pas de pneu dans ce billet mais plutôt du Black Friday qui est omniprésent cette semaine dans les médias.

Commençons donc simplement par expliquer ce que c’est, que ce vendredi noir (traduction littérale de l’anglais)

 

Black Friday : kézako ?

C’est LA journée de soldes annuelle attendue par des millions de consommateurs dans le monde. Historiquement, les commerçants offrent pendant ces 24 heures des rabais jamais vus sur des articles convoités par le grand public : électronique, mode, aucun rayon n’y échappe. C’est le grand départ du shopping du temps des fêtes.

Black Friday : quand ?

C’est toujours le lendemain de la fête de Thanksgiving (célébrée principalement aux USA), soit cette année vendredi 24 novembre. Le jour de Thanksgiving aux USA tombe chaque quatrième jeudi du mois de novembre, forcément le Black Friday le suit.

Black Friday : ses origines

Là, ça se complique. Les théories sont diverses pour expliquer d’où vient cette coutume. La plus répandue est la suivante.

La fête de Thanksgiving étant célébrée par la majorité des américains, les familles se déplacent pour se réunir autour d’un repas. Ce qui engendraient, le temps d’une journée (le lendemain) une circulation très intense. Le terme « Black Friday » viendrait donc de la police de Philadelphie qui aurait qualifié ce célèbre vendredi une journée « noire » en terme de trafic routier.

D’autres racontent que les commerçants d’antan, qui tenaient alors leur comptabilité à la mimine, utilisaient le code couleur « rouge » pour déficit, « noir » pour bénéfice. Cette journée de promotions leur permettait de finalement passer au « noir » dans les registres comptables.

Enfin, d’autres avancent que c’était, dans le temps sombre de l’esclavage, une journée où l’on bradait les esclaves non-vendus sur la place publique.

Et en France alors ?

On observe depuis quelques années un engouement nouveau pour cette journée de consommation massive, où les clients s’activent à une chasse au trésor intensive. En 2015, on rapporte qu’en France, les commerçants auraient enregistré un CA de 140 millions d’euros pour l’occasion.

Vraies promotions ou attrape-nigaud ?

La question qui vous trotte dans la tête depuis le début de votre lecture, n’est-ce pas ? Est-ce seulement un autre levier marketing pour nous pousser à dépenser ou c’est réellement une bonne journée pour faire du shopping ?

Il n’y pas de réponse universelle. Par expérience personnelle, certaines enseignes jouent très honnêtement le jeu, d’autres un peu moins. C’est à chacun de bien se préparer à l’avance. Vérifiez les publicités, planifiez votre liste d’achats, comparez les prix.

Et Toopneus.com, alors ? Allons-nous faire un effort spécial pour le Black Friday ? On préfère proposer aux automobilistes un « Black Everyday », les meilleurs prix tous les jours.

À partager, à conserver : les astuces pour profiter au max du Black Friday

Astuces Black Friday

Le « Black Friday » pour les nuls : on vous dit tout 4.00/5
1 vote