12 conseils hiver, pour adapter votre conduite à la météo

12 conseils hiver, pour adapter votre conduite à la météo.

Pas besoin d’être un expert en comportements humains pour reconnaitre que les conditions météo ont souvent un impact significatif sur notre humeur. Et notre comportement au volant n’échappe pas à cette réalité. Ces conseils hiver ont été rédigés à partir de différentes sources expertes en sécurité routière (CAA, CCHSST, Prevention Routière).
L’une d’elles introduisait le sujet de la sorte :
Conseils conduire hiver

« Quelle est la différence entre un conducteur ordinaire et un bon pilote ? Un conducteur ordinaire réagit aux situations routières qui surviennent, un bon pilote anticipe les problèmes et les évite. »

Alors que l’hiver 2017-2018 est à nos portes, il est important d’adapter notre façon de conduire aux conditions météo. Car même le meilleur pilote, au volant de la plus sécuritaire des voitures, équipée des meilleurs pneus hiver n’est pas à l’abri d’une sortie de route – ou pire – d’un accident.

Conduire sous la pluie : des conseils hiver utiles

conseils hiver - sous la pluie
Une association d’automobilistes avait publié une liste de 10 règles d’or pour conduire sous la pluie. Parmi ses suggestions, on retrouvait notamment :
1- S’abstenir du régulateur de vitesse = aussi intelligente soit votre voiture, si elle détecte un ralentissement (volontaire de votre part face à un nid de poule par exemple, ou une grosse flaque d’eau) le régulateur va accélérer la cadence et du même coup, les risques d’incident et d’aquaplaning
2- Accroître la distance lorsque l’on suit un véhicule. Cette règle s’applique à toutes les conditions hivernales, nul besoin d’expliquer pourquoi 😊.
On estime que la distance de freinage est multipliée par 2 sur une chaussée détrempée, la distance d’arrêt d’1.5.
3- Maintenance du véhicule = les pneus sous-gonflés sont particulièrement dangereux sous la pluie, des essuie-glaces vieillissants et secs sont aussi une source de danger.

En sécurité, lorsqu’il gèle : des conseils hiver à mémoriser

route gelée - conseils hiver
Plutôt que de recommencer du point 1, poursuivons cette liste de conseils hiver car les 3 premiers s’appliquent aussi lorsque la route est gelée.
Il suffit que la température chute pendant la nuit pour que dès le départ pour le travail, ou pour l’école, vous ayez à dégivrer le pare-brise.
4- Être visible = souvent, les jours de gels s’accompagnent de brumes et brouillards. On fera preuve de prudence en ne partant pas sans avoir les feux de croisement allumés et en activant les anti-brouillard
5- Réduire la vitesse = là encore, le bon sens dictera de lever le pied, même si la vitesse à laquelle on roule se trouve dans les limites permises par le code de la route. Pourquoi ? parce que les temps et distances d’arrêt sont bien plus durs à anticiper sur pavé gelé. Il faut aussi penser que sur glace, la perte de contrôle est tapie à chaque rond-point, chaque virage, attendant de surprendre les automobilistes mal préparés.
6- Savoir s’abstenir = si vous n’êtes vraiment pas sûrs de vous au volant, en condition de gel ou verglas, ayez la sagesse de covoiturer avec un pilote plus affirmé. En plus de contribuer à la préservation de l’environnement, vous sécurisez votre trajet et celui de ceux qui vous auraient éventuellement croisé. Les transports publics peuvent aussi être une solution pour cet hiver 2017-2018.

La neige impose la prudence

conseils conduire neige
Qu’ils sont beaux ces flocons, dansant et tourbillonnant dans le ciel … surtout si vous les observez depuis votre canapé, une tasse de chocolat chaud dans les mains, recroquevillé sous une grosse couverture ! Au volant de votre voiture, le côté bucolique fait place à l’angoisse et il faut s’être préparé à conduire sous la neige.
7- Faire chauffer la voiture avant de partir, de la sorte il n’y aura pas de buée à l’intérieur de l’habitacle et donc pas de problème de visibilité
8- Déblayer correctement le véhicule et pas juste un petit carré du pare-brise côté conducteur ! Cela veut dire qu’on nettoie aussi ses phares avant et ses feux arrière, on enlève neige et verglas de la lunettes arrière et des vitres de côté.
9- Braquer prudemment, surtout en situation de changement de voie. Des gestes lents, précis, minimiseront les risques de dérapage.

Et si vous perdez le contrôle sous la neige ?
Il est à souhaiter que cet hiver 2017-2018 soit clément, mais on a malheureusement peu de contrôle sur la météo. Ainsi, se préparer est la meilleure façon d’améliorer sa sécurité. Cette liste de conseils hiver devraient vous aider à anticiper le pire.

Si malgré vos précautions vous perdez le contrôle :

10- On garde son calme et on maintient le regard dans la direction où l’on veut aller.
11- On ne freine surtout pas, on n’accélère pas non plus.
12- Le secret ? désembrayez et si vous conduisez une voiture automatique, placez le levier de la transmission au point mort.

Nous espérons que ces quelques idées vous seront utiles cet hiver. C’est certain, de bons pneus hiver sécuriseront vos trajets mais vos capacités de conducteur averti aussi (pour ne pas dire surtout !). Et comme un homme averti en vaut deux …

Tu as aimé? Laisse une trace