Un supercar qui fait son cinéma …mais dans les airs !

Hollywood et les voitures de prestiges

De magnifiques supercars au grand-écran, nous sommes habitués. La fabuleuse série de films « Fast and Furious » aura d’ailleurs ravi ces dernières années les plus passionnés d’entre nous, nous faisant rêver, frissonner et bien souvent, faisant grimper le taux d’adrénaline à son comble ! 

Souvent ce genre de productions hollywoodiennes offre d’incroyables opportunités aux géants de l’industrie de faire, ce qu’on appelle en marketing, du placement de produits. C’est une forme de publicité qui marque les esprits … qui ne se souvient du Pepsi, des Nike auto-laçantes ou de la fort célèbre voiture DeLorean de « Retour vers le futur »? Qui a oublié la collection de Bentley, Audi R8 ou encore AC Cobra de Robert Downey dans Iron Man ? Et cela ne date pas d’hier – si on est un inconditionnel des James Bond et un fan d’Aston Martin, on peut aisément en témoigner.

Un joli placement de produit pour Bugatti

C’est exactement ce genre de publicité que vient de s’offrir Bugatti dans un des tout-derniers long métrage (récemment sortie en DVD VOD) Elyseum,  avec pour têtes d’affiches Jodie Foster et Matt Daemon. Si l’on s’attend à croiser une Bugatti Veyron chaussée de superbes pneus Pirelli de 21 pouces, si l’on espère découvrir un concept automobile aux pneus sans airs par exemple … surprise surprise : c’est une navette spatiale Bugatti que l’on retrouve aux alentours de la 38ème minute du film. Rouge, évidemment … super-puissante, forcément … et réservée aux VIP, obligatoirement !

Ainsi, la prestigieuse marque Bugatti sort de son image d’élégance intemporelle pour nous donner un avant-goût des futures prouesses technologies que – peut-être – aurons-nous le privilège un jour, d’expérimenter ! Car volant ou pas, crissement de pneu ou non, piloter une Bugatti sera toujours un privilège, quelque soit l’époque.

 

Un supercar qui fait son cinéma …mais dans les airs ! 4.00/5
3 votes