Pneus Yokohama : 100 ans cette année

Les pneus Yokohama sont connus mondialement et dans pas seulement auprès des professionnels du pneu. Dans le milieu du sport automobile, comme dans celui du deux roues, la marque japonaise a traversé le siècle dernier pour devenir l’un des acteurs principaux de l’industrie pneumatique.

Nous vous proposons un petit voyage dans le temps afin de saluer le courage et l’endurance de ces industriels qui ont survécu, notamment, à la Guerre du Pacifique.

Histoire des pneus Yokohama – les débuts

Pneus Yokohama les débuts

Quand vous entendez pneus Yokohama, c’est au Advan Sport que la plupart d’entre vous pensez. Les amateurs de 4×4 eux vont visualiser le Geolandar tandis que les amateurs de piste imagineront instantanément leur bolide équipé de A048.

Mais à ses débuts, la production de Yokohama n’était pas aussi diversifiée, et c’est normal si l’on se replonge dans le contexte des années 1900.

1884-1929 : ces quelques années voient la naissance de l’empire industriel que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de Yokohama. Au début, on fabrique des cables et des courroies. En 1912, BF Goodrich s’installe à Tokyo pour l’import-export de ces courroies. Cinq ans plus tard, soit en 1917, Yokohama Rubber CO. est officiellement créée et s’associe à BF Goodrich.

De la courroie au boudin de pneu il n’y avait qu’un pas à franchir, dès le début des années 20 les usines de Yokohama s’y mettent. Un partage de savoir et de technologie entre Bf Goodrich et le groupe japonais permet la mise en marché du tout premier pneu à carcasse japonais en 1921, le Hama Town Cord.

1ers pneus Yokohama

Première catastrophe qui atteint le fabricant de pneus Yokohama ; 1923. Un tremblement de terre suivi d’un terrible incendie réduit à néant les bâtiments, l’usine, les bureaux … bref, tout est en cendres.

La résurrection, l’essor industriel et la guerre

Il faudra cinq ans au manufacturier pour pouvoir poursuivre son aventure et se relever de l’incendie de 1923. En 1928, les pneus Yokohama renaissent de leurs cendres et installés adéquatement dans des usines de 6500 m2, permettant à la production de reprendre dès le mois de mai 1929.

Les années 30 vont marquer la percée du groupe vers un leadership industriel incontestable : de nouvelles usines, des développements de nouvelles techniques, des bandes de roulements innovantes.

Les années 40 arrivent avec leur lot de drames et d’épreuves. Citons le communiqué officiel du groupe :  » Les usines sont contrôlées par l’armée. La prolongation de la guerre sino-japonaise entraîne une consommation continue des approvisionnements et une montée en flèche des prix des produits de base. Cela a pour conséquence le passage d’une économie libre à une économie contrôlée, et la nation entière renforce son soutien à l’armée. »

Puis arrive le mois d’avril 1945, une période tristement mémorable dans l’histoire des pneus Yokohama : une série de bombardements met à terre les unités de productions. Plus tard, c’est au tour du centre de recherche d’être détruit.

expansion-pneus Yokohama

Yokohama a survécu à ces épisodes tragiques de son histoire. Aimeriez-vous savoir comment ?
Souhaitez-vous connaître la suite de cette épopée incroyable ? C’est par ici que ça se passe !

Histoire des pneus Yokohama : de 1917 à 2017

Pneus Yokohama : 100 ans cette année 5.00/5
1 vote