Après Michelin et Bridgestone, Hankook investit lui aussi le pneu airless

Increvable mais aussi plus léger, plus résistant aux chocs, plus silencieux et moins résistant au roulement, Hankook ne tarit pas d’éloges sur sa dernière technologie, i-Flex, présentée le mois dernier au salon de Francfort.

Si les pneus i-Flex présentés se diffèrent des prototypes de la concurrence, c’est essentiellement par le look (et peut être par les performances) mais le principe est le même : la roue et le pneu ne font plus qu’un seul bloc, et que ce soit du côté de Michelin, Bridgestone et Hankook, le principe d’une roue de petite dimension, reliée à la gomme par des lames semblables à celles des chenilles d’un tank.

S’il est trop tôt pour augurer des performances en la matière de chaque constructeur, le i-Flex d’Hankook affiche un look déjà bien travaillé, qui bien qu’un peu désarmant de prime abord, séduit par son originalité. Reste que le pneu airless séduit par son concept, déjà largement utilisé sur certains véhicules militaires, il pourrait bien révolutionner le monde du pneu automobile. En attendant, patience et rendez-vous sur Toopneus pour retrouver les pneus Hankook !

Après Michelin et Bridgestone, Hankook investit lui aussi le pneu airless 4.00/5
3 votes